Cadre de Vie

Depuis plusieurs années notre commune s’attache à l’amélioration de notre cadre de vie.

L’association Iris & Giroflées fondée en 2013 et soutenue par la municipalité, a travaillé à rendre notre village plus accueillant. Il s’agissait en ces années d’améliorer les entrées de village qui souvent étaient encombrées de matériaux et rebuts divers. Par la suite la commune a participé au concours départemental « Villages Fleuris » et obtenu de nombreux prix décernés par le CAUE de l’Aude, organisme vecteur d’exigences écologiques: choix de plantes résistantes (sécheresse, maladies), abandon des désherbants et pesticides (protection de la ressource en eau).

Notre commune s’est engagée depuis cette époque dans la démarche et n’utilise plus de désherbant. Elle s’est doté de matériel adapté: désherbeur thermique, débroussailleuses spécialisées, etc. et va être prochainement homologuée « Zero Phyto ».

De la Coopérative, en passant par le City Stade, les Quais et les Cimetières, cela fait beaucoup d’espaces verts et de voirie à entretenir. L’abandon des solutions radicales dangereuses pour la santé et l’environnement implique de tolérer quelques herbes et de laisser pousser les fleurs spontanées, mais aussi de se convaincre que le cadre de vie est un bien collectif et que chacun doit y participer en entretenant son bout de caniveau ou de trottoir.

Un coup de bêche ou arracher une racine c’est vite fait, ramasser quelques détritus aussi, le mieux étant de ne pas en abandonner sur la voie publique… Adoptons des gestes barrière pour protéger notre cadre de vie.

Valorisation des déchets.

Les statistiques du COVALDEM montrent que les bacs à ordures ne contiennent qu’un faible pourcentage d’ordures ménagères et contiennent majoritairement des plastiques non triés. Cela induit un déficit de valorisation et surtout une augmentation évitable des coûts de traitement.
Point Tri Sélectif