Parc Corbières Fenouillèdes


Parc Naturel Régional Corbières Fenouillèdes

1-logo-téléchargement

2017-10-27-Pyrénées Magazine - N°174 nov-déc 2017

 

CC Agly Fenouillèdes, Projet de Parc​

14469567_572112469665415_3674146745876831027_n.jpg
​​​​​Caramany, barrage de l’Agly

Parc Naturel Régional Corbières Fenouillèdes

Le futur PNR Corbières-Fenouillèdes se structure
Peyrepertuse​​Le long processus vers la naissance d’un Parc naturel régional Corbières-Fenouillèdes suit son cours. Une réunion est prévue demain, mercredi à 14h30, à Tuchan pour faire le point et expliquer les prochaines échéances de ce projet de territoire, véritable trait d’union entre l’Aude et les P.-O.
« Cette réunion qui se déroule à Tuchan, est organisée pour informer toutes les communes concernées par le périmètre. Pour qu’elles sachent où nous en sommes », explique Hervé Baro, un des élus au cœur de ce projet de territoire.
Le château de Peyrepertuse sera l’un des joyaux du futur parc.
Depuis le 13 mai 2014, une association d’émergence du Parc s’est constituée. Elle poursuit son travail. « Une note d’opportunité a été validée. La Région doit maintenant décider d’engager la procédure de création. Une commission nationale devra descendre pour visiter le territoire du futur Parc et voir si la demande est légitime » explique l’élu.
Le but ? « Que les communes soient étroitement liées à la démarche, tout comme les acteurs économiques». Au bout du chemin, un Parc naturel régional pertinent qui réunira des communes de l’Aude et des Pyrénées-Orientales. Et deux territoires ruraux prêts à unir leurs efforts pour protéger les paysages, le patrimoine naturel et culturel, pour contribuer à l’aménagement du territoire, au développement économique, social, culturel, à la qualité de vie.
L’association de préfiguration a une feuille de route sur trois ans environ pour mettre au point un projet de territoire concerté et élaborer une charte qui aura valeur d’engagement pour obtenir le label PNR. La charte sera soumise à enquête publique et chaque commune intégrée dans le périmètre devra délibérer. Le périmètre retenu comprend 96 communes, 71 dans l’Aude et 25 dans les Pyrénées-Orientales avec 2 5 379 habitants et 156 833 hectares.

Parc Naturel Corbières Fenouillèdes, l’étude continue

2016-02-29-les-intervenantes-ont-presente-l-avancee-des-travaux
Les intervenantes ont présenté l’avancée des travaux. PHOTO/© D.R

Parc Naturel Agly Fenouillèdes

D’un Village l’Autre
La réunion était initiée par les responsables de l’étude de faisabilité, Catherine Claustre de Latitude C, Isabelle Farges, consultante, et Magali Blanc, chargée d’études. Pour Magali Blanc : « Cette réunion est un temps de partage, une réunion d’élus tournante, destinée à informer les 81 maires du périmètre pressenti de l’état d’avancement des travaux. En 2011, nous avons obtenu l’accord de la région. Consécutivement, nous avons préparé l’étude, lancée en septembre 2012. Ce parc, s’il aboutit, regroupera, en totalité ou en partie, cinq communautés de communes : Agly-Fenouillèdes, Couiza, Corbières, Lézignannais et Aude-en-Pyrénées. Avant son classement par décret du Premier ministre, il convient d’élaborer la charte à laquelle chaque commune devra individuellement adhérer. » Le territoire pressenti est à population faible à très faible, classé en zone de montagne, placé entre trois agglomérations, multipolaire mais avec des intérêts communs. Ce parc aurait une identité forte du fait de sa richesse paysagère et géologique, de la diversité de sa flore et de sa faune, de sa quarantaine de sites inscrits. C’est un territoire singulier, avec des éléments emblématiques comme les aigles ou les citadelles du vertige et qui possède une histoire et une langue commune. S’il était créé, ce parc serait un outil puissant de préservation du patrimoine. Il permettrait de préserver les réserves d’eau souterraines et de surface, de maintenir l’activité viticole, de mettre en valeur la ressource forestière. Cette réunion, si l’on en juge par les nombreuses questions posées et le riche débat qui a suivi, a montré l’impressionnant intérêt des élus pour le parc ainsi que la claire volonté de le créer.

Futur Parc Naturel Corbières Fenouillèdes

2016-02-29-OBJ3846838-1.jpg

Parc Naturel Agly Fenouillèdes

Patrimoine
Créer un Parc Naturel Régional, c’est toute une affaire ! La démarche dure un certain temps – un temps certain – aurait dit Fernand Raynaud.
Entre l’idée, la volonté émise par les élus et la réalisation, de très longues phases sont de rigueur…
Le PNR de la Narbonnaise, on le sait, a mis plus d’une décennie à émerger.
Du côté des Hautes Corbières, à cheval entre l’Aude et les Pyrénées-Orientales, un territoire superbe emprunte le long cheminement d’une labellisation de parc Naturel Régional.
Un processus volontariste 
Porté par six intercommunalités : Agly Fenouillèdes, Hautes Corbières, Massif de Mouthoumet, Pays de Couiza, Aude en Pyrénées et Canton d’Axat, il vient de faire l’objet de l’étude de faisabilité.
C’est la première pierre d’un édifice prometteur qui a été posée, puisqu’aujourd’hui 80 communes ont déjà montré leur intérêt pour ce projet de parc.
Le territoire, d’une beauté à couper le souffle, possède des atouts exceptionnels. Il plonge dans les couleurs mordorées et pourpre des vignobles de Maury pour remonter par la garrigue vers les pics où sont perchés les châteaux dits cathares, et court de vallons en forêts jusqu’à Bugarach. « Nous voulons valoriser le patrimoine exceptionnel. Le territoire est magique et majestueux. La qualité environnementale n’est pas mise en valeur. Nous avons, dans les P.-O. et l’Aude, l’une des plus grandes diversités ornithologiques de France », souligne Sébastien Pla, conseiller général.
Nous créons un PNR pour organiser les territoires ruraux de l’arrière-pays, pour se doter d’un outil de développement et de protection. Car les territoires du littoral ont des agglos, des Scot, alors que l’arrière-pays est livré à lui-même. Nous avons besoin d’un document de gestion qui permettra de recueillir des fonds, d’attirer de l’ingénierie ».
À l’instar des PNR existants, des fonds européens peuvent accompagner la mise en place de projets innovants et fédérateurs pour le territoire.
Après l’étude d’opportunité et de faisabilité lancée officiellement le 11 octobre dernier à Soulatgé, une étude de préfiguration, véritable socle juridique prendra place, embryon du futur bébé Agly-Fenouillèdes.
En attendant, de très nombreuses fées préparent le trousseau.

Accueil    Lurio​     Vignoble Cascastel      Les Corbières Corbières Sauvages        Pays Corbières Minervois      Aude Tourisme​     Sud de France       CG Aude​

 Mairie de Cascastel, 43 Grand’Rue, 11360 Cascastel