Ecole

Groupement Pédagogique Cascastel-Villeneuve

2017-12-30-Noël Ecole Villeneuve

Rentrée 2017

La rentrée 2017 pour les élèves de l’école primaire de Cascastel s’est effectuée pour la 9ème année consécutive autour de Sophie Gautier, professeur des écoles dans notre village depuis la rentrée 2009.
L’effectif 2017-2018 est de quinze élèves appartenant au groupement pédagogique Albas, Cascastel, Quintillan et Villeneuve et qui se répartissent comme suit:
Au CE2 : Nathan COLOMER, Nino FERRANDEZ, Cloé GUICHOU de Cascastel. Louise et Mathilde BLANC-DORISSE, Naïs CONQUET-TALLAVIGNES, Aubin IZARD, Hugo MACEDO de Villeneuve.
Au CM1 : Louis ROBINSON de Durban. Lola CRETON, Mélissa SAURY, de Cascastel. Anton MARIN de Villeneuve.
Au CM2 : Isidora HUBERT, Amélie LOUCHE-COURNEDE de Cascastel. Dounya LAOUINI de Villeneuve.
C’est par un vrai temps de rentrée brumeux et entre deux averses, que les nouveaux et les anciens de l’école ont pris possession de leur classe récemment rénovée et équipée d’un nouvel espace informatique.
Nous leur souhaitons à tous une très bonne année scolaire.

Rentrée 2017
La classe 2017-2018 au grand complet.
La nouvelle classe
La nouvelle disposition de la classe.

Fête des Ecoles 2017

Les écoles du RIP d’Albas, Cascastel, Quintillan et Villeneuve ont fêté la fin de l’année scolaire 2017 en fin d’après midi, sous les platanes, dans la cour de l’école de Cascastel en présence des parents et de nombreux invités, soit un public de quelque 120 personnes venues participer à l’évènement.
Les élèves de Cascastel puis de Villeneuve ont proposé des animations bien préparées pendant plus d’une heure.
Les plus grands guidés par Sophie Gautier ont proposé deux petites mises en scène hilarantes : « la mauvaise note » puis « la rumeur ». Outre des chorégraphies sur des airs connus, les jeunes élèves de Villeneuve dirigés par Jacques Khoudir ont joué de différents instruments sur une rythmique musicale.

Et maintenant danse folklorique, tous les genres sont abordés.
Tous les genres sont abordés : un peu de danses folkloriques.

A la fin du spectacle, des pochettes cadeau contenant notamment un dictionnaire ont été offertes aux élèves intégrant le collège à la rentrée 2017, à savoir : Jeanne Deparis, Manon Gili et Noâm Sitbon de Cascastel, Mélina Marin, Justine Blanc-Dorisse de Villeneuve.
Sophie Gautier devait également recevoir un volumineux cadeau, un beau seringat prénommé « Georges » à planter dans son jardin, qui lui a été apporté par ses 11 élèves de cette année scolaire 2016-2017.
Mr Gérard Vives, 1er adjoint à Cascastel, prenait ensuite la parole pour annoncer le départ de notre professeur des écoles depuis la rentrée 2009, Sophie Gautier, vers une nouvelle expérience professionnelle et l’arrivée comme nouvelle maîtresse à l’école de Cascastel, de Céline Cournède-Louche, fille du regretté André Cournède, Maire de Cascastel de 1983 à 2015.
Il était ensuite temps de passer à l’apéritif, offert par la Mairie de Cascastel, et au repas partagé qui s’est prolongé tard par cette très chaude journée d’été.

Fête des Ecoles 2017, les images.

Bibliothèque Départementale de l’Aude,
Association « Les Incorruptibles »
Tous ensemble pour la lecture

Le conseil départemental de l’Aude conduit une action culturelle forte, notamment en faveur du jeune public. C’est ainsi que la Bibliothèque Départementale mène des actions pour donner le goût de la lecture aux enfants scolarisés, de la maternelle au lycée, à travers le concours « Les Incorruptibles ».
Au cours de cette année scolaire 2016-2017, les élèves de notre école (CE2, CM1-CM2) ont étudié un ouvrage intitulé « Toile de Dragon ». L’auteur du livre, Muriel Zürcher, est venue ce Mercredi 19 Avril rencontrer ses lecteurs.
Au fil des questions, elle a décrypté son œuvre ainsi que le travail de l’illustratrice, co-auteur de cette histoire extraordinaire.
« Les Incorruptibles » c’est aussi un concours et les vainqueurs du 18ème palmarès seront proclamés à l’issue des votes au mois de Juin.
Quant à l’ouvrage étudié par nos écoliers de Cascastel, le titre « Toile de Dragon », nous envoie déjà dans un univers imaginaire. Le héros de l’aventure est un jeune Chinois qui dispose des outils pour écrire-dessiner (pinceaux, bâtons d’encre, etc.) mais il n’a pas de support (papier) et décide de peindre des dragons sur des toiles d’araignées. L’empereur trouve ces dragons très beaux et lui demande d’en faire un plus beau chaque matin pour orner son palais.
Evidemment on ne peut pas peindre sur des toiles d’araignées, et les plus beaux dragons, les plus beaux palais, sont ceux que chacun se représente en imagination au fil de la lecture du texte : la musique des mots oriente l’imaginaire du lecteur, l’illustration est un juste un fonds dans lequel chacun pose son interprétation.
Bref, une œuvre et une explication d’un haut niveau auxquelles nos jeunes élèves , qui disent s’intéresser peu à la télévision, ont complètement adhéré.
La rencontre avec l’auteur a eu lieu dans la nouvelle salle de la Bibliothèque Municipale, rue de l’ancienne Poste où l’accueil était assuré par Brigitte Palouline.

20170419-Ecole-Lesincorruptibles
L’auteur, Muriel Zürcher, à gauche, et Sophie Gautier, à droite, encadrant les enfants.

Périscolaire

De la couture au menu des Activités Périscolaires
Au cours de ces dernières semaines, les activités périscolaires du Vendredi après midi se sont déroulées à la salle de l’ancienne Poste qui abrite maintenant la Bibliothèque Municipale.
Coralie Escur, animatrice, assure l’encadrement des enfants.
Chantal Mérian et Carmen Mengual les guident dans l’apprentissage de travaux de couture. Les enfants apprécient manifestement ces échanges intergénérationnels, de même que leurs aînés.
Les travaux d’aiguille sont suspendus le temps de partager un bon goûter.
Merci aux bonnes volontés qui animent ces échanges qui ont vocation à se renouveler.

Une partie des enfants avec Carmen Mengual et Coralie Escur.
Une partie des enfants avec Carmen Mengual et Coralie Escur.

Cliky est de retour dans notre école en ce début d’année 2017.

Virginie Tyou poursuit son travail d’éducation à l’utilisation d’internet, des réseaux sociaux en particulier, à travers les aventures de Cliky, cette donnée échappée de la toile et qui a fait sa place dans la famille Duraisau.
Sophie Gautier, professeur des écoles, assure le suivi de ces interventions avec les élèves et avec les parents. Certains parents lui ont d’ailleurs rapporté que ce sont leurs enfants qui leur disent qu’ils ne devraient pas poster ceci ou cela.
Comme le rappelle Virginie, ces enfants grandiront dans un monde où les réseaux sociaux sont incontournables et où tout est interconnecté, raison de plus pour réussir leur vitrine (profil) sur leur réseau car les données partagées échappent à leur contrôle. Il faut donc les choisir soigneusement, comme les meilleurs souvenirs que l’on classait autrefois dans des albums.
Dans le deuxième tome des aventures de Cliky, celui-ci se sent bien dans la famille Duraisau mais son existence est perturbée par l’arrivée de Nestor, le robot.
La coexistence entre Cliky et Nestor qui veut tout savoir, c’est l’objet du 3ème tome qui ne manquera pas de péripéties, comme les précédents.

Un auditoire intéressé, le préféré de Virginie

L’animation comportait un jeu par groupes consistant à classer des « posts » selon qu’ils sont intéressants à publier ou au contraire qu’ils risquent d’entraîner des conséquences négatives.
Tous les groupes ont fait des choix quasi identiques et qui se sont avérés tout à fait pertinents. Ils ont intégré qu’il fallait écarter tout ce qui concerne la religion, la politique, la réputation des autres. Ils n’ont rien laissé passer de blessant ou de malveillant.
A ce stade, ils se sont posé la question de savoir si tout ce qu’on dit sur la toile était vrai, belle preuve de sagacité pour des enfants de 8-10ans. Virginie leur a conseillé de laisser tomber au moindre doute et de se tourner vers la maîtresse et les parents.
Ils se sont montrés intéressés et étonnamment avertis. Sophie assurera la veille en attendant le retour espéré de Virginie.
Comme le soupçonnent nos enfants, tout n’est pas vrai sur internet et les réseaux sociaux, il y aurait même plus de faux que de vrai dans tous les domaines.
Sachons détecter et traiter l’intox comme elle le mérite.
Retrouvez Cliky sur la toile

Père Noël des enfants des écoles 2016

Le Père Noël du regroupement pédagogique Albas, Cascastel, Quintillan et Villeneuve est passé cette année au Foyer de Cascastel, ce Jeudi 15 Décembre.
Les enfants avaient confectionné avec leurs maîtres de beaux objets en bois qui se sont bien vendus, en attendant l’arrivée du Père Noël, saluée avec enthousiasme.
Seule la distribution des cadeaux a modéré leur bruyante vitalité.

Noël Ecoles 2016, Distribution des cadeaux
Noël Ecoles 2016, distribution des cadeaux

Personne n’a été oublié, pour le Père Noël, il n’y a que des enfants sages.
Un copieux goûter offert par la Municipalité de Cascastel a clôturé cette petite fête.

Père Noël des Ecoles 2016

Cascastel, Rentrée 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rentrée 2016

Les classes 2016-2017
Sophie avec les classes pour l’année 2016-2017

 

L’effectif de l’année scolaire 2016-2017 qui vient de commencer est de onze enfants.
Cinq de Cascastel, cinq de Villeneuve et un de Durban.
Ainsi nous accueillons au CE2 Lola Creton de Cascastel, Anton Marin et Louison Serreau de Villeneuve, et Louis Robinson de Durban.
Au CM1, Amélie Louche-Cournède de Cascastel et Dounya Laouini de Villeneuve.
Au CM2, Jeanne Deparis, Manon Gili et Noâm Sitbon de Cascastel, Justine Blanc-Dorisse et Mélina Marin de Villeneuve.
Leur enthousiasme à tous par ce beau matin de Septembre faisait plaisir à voir.
Souhaitons leur de rester dans ces bonnes dispositions, la tâche sera plus facile autant pour les élèves que leur professeur et le succès plus assuré.
Bonne année scolaire à tous.

Permis piéton 2016

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Remise permis piéton 2016

C'est fini, on va passer à la collation!
C’est fini, on va passer à la collation!

C’est fait, tout le monde a eu son permis, on va pouvoir passer à la collation.
La Gendarmerie Nationale, en partenariat avec la sécurité routière, l’association « Prévention MAIF » et l’Education Nationale ont décidé de’unir leurs efforts pour développer et poursuivre au niveau national, le permis pièton pour les enfants.
Cette action vise à sensibiliser les enfants scolarisés sur les dangers de la rue en leur inculquant le reflexe de la responsabilité individuelle pour se prémunir des accidents piétons dès leur plus jeune âge.
L’adjudant de réserve Eric Chauvel présente l’opération aux élèves et aux enseignants qui fleur font effectuer un apprentissage à l’issue duquel leurs connaissance sont testées par l’adjudant Chauvel.
Vient ensuite la cérémonieofficielle de remise des permis aux enfants en présence des enseignants, parents et des representants des autoritès locales. Cette cerémonie publique symbolise l’engagement de l’enfant à respester les règles de sécurité apprises.
Cette année, la remise des permis animée par l’adjudant Chauvel s’est déroulée en présence des parents ou grands parents qui ont puse libérer. Les diplômes ont été remis par Brigitte Delbosc, adjointe au maire, et Jean François Bonnet.
Tous les enfants ont satisfait aux tests et obtenu leurs permis. Toutes nos félicitations aux jeunes élèves et tous nos remerciements à leur professeur, Sophie Gautier..
Une bonne collation a clôturé cette courte cérémonie.

Apprenons la rivière, Journée des enfants à Peyriac de mer, Ensemble contre les inondations

Photo de groupe devant l'étang de Peyriac, 130 enfants, du CE2 à la 4ème
Photo de groupe devant l’ancienne saline de Peyriac, 130 enfants, du CE2 à la 4ème.

Ce Lundi 6 Juin à Peyriac, le SMMAR organisait une journée de mise en commun des projets pédagogiques menés dans les écoles et collèges au cours de l’année scolaire dans le cadre d’une action de sensibilisation du public scolaire au risque inondation. Le rassemblement de Peyriac comprenait une classe de CM2 de Narbonne, une autre classe de CM2 de Bize Minervois, un groupe CM1-CM2 de Sigean, l’école de Cascastel (CE2-CM1-CM2), et une classe de 4ème du Collège Joseph Anglade de Lézignan, soit 130 enfants.
Les animations de la basse vallée de l’Aude ont été confiées à l’association Etangd’Art de Bages.
Cette journée de mise en commun était l’aboutissement des activités menées tout au long de l’année sur les thématiques du risque inondation : comment ça fonctionne une rivière ? Comment prévenir l’inondation ? Les zones à risque, les alertes, les précautions à prendre, s’en remettre aux autorités compétentes, les gestes qui sauvent… Un contenu très dense plus facile à assimiler à travers l’expression graphique et la confection de jeux.
Au cours de cette rencontre chaque groupe a testé le jeu fabriqué par une autre école et profité des étangs de Peyriac pour une découverte des zones humides avec leur faune et leur flore, dans un cadre paysager plus que remarquable et fort heureusement, protégé.
Cette sensibilisation au risque inondation en direction du public scolaire est réalisée au même titre que les autres campagnes en direction de ce public, en matière de sécurité routière par exemple.
Au-delà du jeune public curieux de tout et enthousiaste, c’est aussi une remontée des messages sécuritaires vers les adultes qui est attendue.

Mercredi 10 Février 2016, Cliky 2

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Deuxième rencontre entre Cliky et les élèves de notre école –Mercredi 10 Février 2016-

Virginie TYOU est revenue poursuivre le travail commencé avec les élèves de notre école pour les guider d’une manière à la fois sérieuse et ludique à travers les pièges de la toile.
Ce fut une rencontre joyeuse et animée, les enfants étant très réactifs sur le sujet. Ils avaient d’ailleurs gardé un excellent souvenir de leur première rencontre avec Cliky, cette donnée échappée du Cloud, très sympathique, mais qui se nourrit de toutes les informations qu’elle trouve : journaux, livres, photos, vidéos, commentaires, etc.
Virginie rappelle que malgré cette voracité d’internet pour le stockage et la publication des données, tout n’est pas sur la toile.
En effet, lors d’un séjour à Cascastel, Virginie a entendu parler de la légende des « mitounes », fées ou sorcières, dont beaucoup de villages des Corbières possèdent leur version. Cependant, si vous demandez à un moteur de recherches : Languedoc, Corbières, Légende, Mitounes, vous trouverez peu de réponses pertinentes et aucun lien avec nos mitounes d’ici, ces chandelles de pierre au dessus du ruisseau de La Cresse, lavandières nocturnes changées en statues.
En effet, tout ne se trouve pas sur la grande toile, en particulier ce qui relève de la tradition orale qui a véhiculé les savoirs au cours des siècles, voire des millénaires.
Les tablettes ne remplaceront jamais la transmission de bouche de grand parent à oreille de petit enfant. C’est pourquoi cette légende locale des « mitounes » sert de fil rouge aux aventures de Cliky. Ces aventures de Cliky visent aussi à faciliter les échanges parents-enfants au sujet de leur utilisation d’internet.
En effet, tout ce qui est confié à la toile se répand en cercles de plus en plus étendus, des amis à la région, au pays, au continent ; la seule limite c’est le monde. Les enfants ont donc été conviés à travers un jeu de cartes, Cliky.net, à réfléchir sur ce qui pouvait être rendu public, sur les réseaux sociaux en particulier, sachant qu’on ne peut pas effacer les anciennes publications.
Si certaines propositions des cartes ont immédiatement rejoint « la boite à secrets » et d’autres été jugées publiables à bon escient, les propositions plus difficiles à classer ont fourni le terrain d’un débat très intéressant auquel Sophie Gautier, professeur des écoles, a apporté sa contribution. La conclusion de ces échanges a été d’abord qu’y a « des choses qui ne se partagent pas », tels les sentiments et tout ce qui touche au monde des adultes ; qu’il ne fallait surtout pas se permettre par écran interposé « de dire des choses qu’on n’oserait pas dire en face aux intéressés », car ça peut faire très mal; et enfin, savoir que les réseaux sociaux sont une vitrine, qu’il faut donc y donner la meilleure image de soi possible et qu’on y parvient mieux en respectant les copains et les copines.
Après deux heures d’intense remue méninges, il a fallu se séparer, mais Virginie a promis de revenir en Septembre, pour ceux qui ne rentreront pas au collège cette année et pour les nouveaux arrivants.

Cliky, « l’énigme numérique », présenté aux enfants de notre école par Virginie Tyou

Virginie TYOU est venue rencontrer les élèves de notre école pour leur présenter, en direct, Cliky, une donnée, échappée d’Internet par une nuit d’orage. Sophie Gautier, professeur des écoles, avait commencé avec eux la lecture de l’ouvrage de Virginie, « Cliky, l’énigme numérique », qui connait un rapide succès en Belgique où demeure la famille TYOU.
Pourtant, c’est au cours de l’un des séjours de la famille à Cascastel où ils possèdent une résidence secondaire, que Virginie a eu le « déclic » générateur des aventures de Cliky.
La rencontre des enfants avec l’auteur fut un évènement attendu et animé, un moment de plaisir partagé. Les réponses et les questions fusèrent, ce qui est révélateur du niveau élevé d’information des plus jeunes sur les réalités d’internet.
Au cours de cette première animation, après une brève description de ce réseau mondial que constitue internet, et une évaluation des notions déjà acquises par les enfants, Virginie les conduisit, à travers des questions simples, à identifier les pièges du système. Ses jeunes interlocuteurs avaient tous plus ou moins été avertis par leurs parents, avaient déjà entendu parler de quelqu’un qui s’était « fait avoir » et firent preuve d’une étonnante maturité.
Virginie insista sur le fait que la gratuité n’est que de façade, qu’il y a toujours une contrepartie. En effet la toile se nourrit des informations que nous lui fournissons. Sophie Gautier souligna que ses élèves préféraient nettement effectuer des recherches sur l’ordinateur plutôt que dans des livres, ce qu’ils doivent savoir faire aussi. Son intervention fit évoluer le débat vers cet autre aspect d’internet, un outil extraordinaire pour l’éducation, avec des sites sûrs qui sont en train de se constituer autour de l’éducation nationale et d’instituts scientifiques.
Virginie poursuivra ses entretiens aux prochains trimestres. Le livre des aventures de Cliky illustre tous ces thèmes d’une façon tout à fait ludique, et il faut croire que ses jeunes lecteurs l’avaient bien assimilé. La Mairie de Cascastel soutient cette initiative, d’ailleurs approuvée par l’éducation nationale, et offre à l’école un exemplaire du livre par élève. Déjà des demandes se font jour de la part d’autres communes et Cascastel se félicite du rôle précurseur joué par son école.

Loto Ecoles 2016

Loto 2016 des Ecoles du Groupement Albas, Cascastel, Quintillan et Villeneuve

Les enfants citent les commerçants partenaires du Loto

Les enfants citent les commerçants partenaires du Loto

Le Loto des Ecoles du Groupement Albas, Cascastel, Quintillan et Villeneuve, s’est déroulé cette année au Foyer de Cascastel le Vendredi 11 Mars dernier. La soirée a regroupé près de deux cent personnes qui ont assuré l’ambiance conviviale propre à ce genre de manifestation autour des enfants. Ces derniers ont assuré les remerciements aux donateurs, le « camionnage », et le tirage de la Tombola. Quant au tirage des numéros, Gilles Toustou s’en est acquitté, avec le talent de régulateur que l’on lui connaît. Un joli bénéfice au profit de la caisse des écoles, a été cette fois, encore au rendez vous. Merci à tous les organisateurs, aux enfants, et à Gilles Toustou pour la « régulation ».

Apprenons la Rivière
20160202-Nathalie-Dento-005_jpg

Vendredi 13 Mars 2015, Loto des Ecoles à Villeneuve

Les écoles du groupement pédagogique Albas, Cascastel, Quintillan et Villeneuve ont organisé leur loto annuel ce Vendredi 13 Mars au Foyer de Villeneuve. Près de 200 personnes se sont retrouvées à surveiller leurs cartons et à profiter d’une buvette-buffet bien approvisionnée. Les organisateurs remercient le nombreux public qui a fait de cette soirée conviviale au profit de l’école publique, un franc succès.
Le bon résultat financier permettra de réaliser des activités extra scolaires de qualité.
Un résultat bien gagné par l’équipe qui est derrière cette manifestation : les élèves ont réalisé avec entrain un « camionnage » sans faute, Gilles Toustou a bien voulu cette année encore assurer l’annonce des numéros avec autant de sévérité que de bienveillance, les maîtres et les parents ont assuré les aspects matériels, avec la mairie de Villeneuve pour ce qui concerne le Foyer et ses équipements.
Merci à tous et retrouvons nous donc dans un an, autour des mêmes valeurs.

anciens articles en cours de transfert

Accueil   Lurio​    Vignoble Cascastel    Les Corbières Corbières Sauvages        Pays Corbières Minervois     Aude Tourisme​     Sud de France   CG Aude​
Mairie de Cascastel, 43 Grand’Rue, 11360 Cascastel